COMMANDER NOTRE DVD
Ce champ est invalide

Quels changements pour la rentrée scolaire des élèves en situation de handicap?

Quels changements pour la rentrée scolaire des élèves en situation de handicap?

Publié le 07/09/2012

La rentrée scolaire s'avère souvent un moment difficile pour nombre d'enfants handicapés et leurs parents, confrontés aux difficultés de mise en œuvre de la loi de 11 février 2005, notamment au manque d'auxiliaire de vie scolaire individuel (AVSi).

Selon le Ministère de l'Education Nationale, en 2011-2012, 210 395 élèves en situation de handicap étaient scolarisés en école publique ou privée : 130 517 dans le premier degré et 79 878 dans le second degré où les effectifs augmentent fortement en particulier en lycée professionnel.

Cette année, Vincent Peillon, Ministre de l'Education Nationale, a annoncé, pour cette rentrée scolaire 2012, lors de la conférence de presse du 29 août, la priorité à l'école, notamment à la scolarisation des élèves handicapés, et de  nouvelles mesures.

Ainsi, dès la rentrée 2012, la création annoncée de 1 500 nouveaux emplois d’auxiliaires de vie scolaire concourra à améliorer la qualité de l’accompagnement.

De même, suite à la parution du Décret n° 2012-903 du 23 juillet 2012, paru au JORF n°0171 le 25 juillet 2012, un nouveau dispositif d'accompagnement scolaire va être mis en place. Seront désormais distingués l'aide humaine apportée aux élèves nécessitant "une attention soutenue et continue" par un auxiliaire de vie scolaire dans la cadre individuel et ceux dont la situation ne requière pas cette attention soutenue et continue et qui pourront alors bénéficier d'une aide mutualisée assurée par un assistant d'éducation.

Pour certaines associations, dont l'Association des Paralysés de France, "la création de l’aide mutualisée peut être une réelle avancée en matière d’éducation inclusive.

Toutefois, ce nouveau système ne sera pas effectif pour cette rentrée, sauf pour les toutes nouvelles demandes et il pose de toute façon la question de son pilotage, alors même que celui-ci ne va pas être simple ! En outre, des difficultés sont à craindre à la rentrée, puisque la majorité de l’aide individuelle est encore apportée par des contrats aidés (à quand le recours aux seuls contrats d’assistants d’éducation ?). Or, même si une solution a été apportée au problème du renouvellement des contrats qui arrivaient à échéance cet été, nombreux d’entre eux ont été rompus."[1]

Parmi les mesures annoncées, un guide d’évaluation des élèves en situation de handicap, le GEVA-Sco, conçu afin d'optimiser la qualité de l’évaluation de l’élève en situation de handicap, devrait être utilisé tant par les enseignants référents de l'éducation nationale que par les équipes pluridisciplinaires d'évaluation des Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH).

Enfin, dès le mois de septembre, une réflexion sur la formation des enseignants et des personnels de l'Education Nationale sera engagée. Elle associera tous les acteurs du secteur éducatif et du médico-social pour "repenser la fonction d’accompagnement des élèves en situation de handicap et notamment sa professionnalisation à travers l’élaboration d’un référentiel métier."

En cas de difficultés, les familles peuvent joindre la cellule Aide Handicap École au 0810 55 55 00 mais aussi les associations de défense des droits des personnes en situation de handicap.

 

Souhaitons une bonne rentrée à tous les élèves, au-delà des différences!

 


[1] Communiqué de Presse de l'Association des Paralysés de France du 30 août 2012, HANDICAP ET RENTREE SCOLAIRE, Une rentrée comme tout le monde avec tout le monde ?

http://www.reflexe-handicap.org/media/02/02/264168587.pdf

Retour

<< retour aux thèmes

actualités juridiques

27

05/19

Pour cette catégorie de victime, la nomenclature Dintilhac propose une liste de postes de préjudices indemnisables qui varient selon...

Lire la suite
actualités sociales

18

07/18

Dans un baromètre réalisé par l’IFOP (Institut Français d’Opinions Publiques) pour l’Association des...

Lire la suite
à la une
Toutes les actualités
Vous souhaitez nous contacter pour un préjudice corporel, cliquez ici