Cabinet Preziosi-Ceccaldi-Albenois Nous contacter

Par téléphone :
Tél.: 04 91 33 87 35

Par mail :
NOUS ECRIRE

Rechercher

Secret médical


La Cour de cassation (1re chambre civile, 26 sept. 2006, RTD civ., juill.-sept. 2006) a rappelé une règle fondamentale en matière de secret médical. Lorsque une personne, à quelque occasion que ce soit, produit un document médical, elle renonce à se prévaloir ultérieurement du secret attaché à ce document. En l'espèce, il s'agissait d'un emprunteur qui, pour bénéficier des garanties offertes par un contrat d'assurance auquel il avait adhéré, avait lui-même communiqué à l'assureur des pièces médicales faisant état d'une fibrillation auriculaire antérieure à la date de souscription du contrat. Retour
Nous contacter
Vous souhaitez nous contacter ? Remplissez le formulaire ci-dessous
ou composez le 04 91 33 87 35
Veuillez préciser votre demande
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide