Cabinet Preziosi-Ceccaldi-Albenois Nous contacter

Par téléphone :
Tél.: 04 91 33 87 35

Par mail :
NOUS ECRIRE

Rechercher

Deux exemples singuliers


Deux cas originaux de responsabilité du fait des choses sont à signaler :
● La Cour de cassation (1re chambre civile, 15 nov. 2005, RCA, févr. 2006) a ainsi admis la responsabilité de l’exploitant d’une discothèque dont le sol de la piste de danse, rendu anormalement glissant à l’occasion d’une « soirée mousse », a provoqué la chute d’une cliente ;
● La responsabilité d’un syndicat de copropriétaires a par ailleurs été retenue sur la base des dispositions de l’art. 1384 al. 1er à l’occasion de la chute d’une personne montée sur une échelle pour accéder au 1er étage d’un immeuble en copropriété dont la rambarde s’est rompue (Cour d’appel de Paris, 17e chambre A, 30 janv. 2006, JCP 2006, p. 468).
Retour
Nous contacter
Vous souhaitez nous contacter ? Remplissez le formulaire ci-dessous
ou composez le 04 91 33 87 35
Veuillez préciser votre demande
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide