Cabinet Preziosi-Ceccaldi-Albenois Nous contacter

Par téléphone :
Tél.: 04 91 33 87 35

Par mail :
NOUS ECRIRE

Rechercher

Blessures involontaires


Le médecin fautif engage sa responsabilité tant devant les juridictions civiles que pénales, comme le confirme la jurisprudence :
● La Cour de cassation (chambre criminelle, 19 oct. 2004, JCP 2004, p. 2225) a ainsi déclaré coupable de blessures involontaires le chirurgien qui, après avoir tenté de réaliser une reconstruction des seins de sa patiente autour d’implants gonflables, n’a procédé que tardivement à l’ablation des prothèses infectées par suite d’un échec de cicatrisation et à la pose de nouvelles prothèses, en omettant en plus de procéder à des examens bactériologiques.
● La Cour d’appel d’Aix-en-Provence (18 nov. 2003, Le concours Médical, 1er déc. 2004) a pour sa part consacré la responsabilité civile d’un médecin anesthésiste pour inexécution fautive de son obligation contractuelle pour la maladresse commise au cours de son intervention.
Retour
Nous contacter
Vous souhaitez nous contacter ? Remplissez le formulaire ci-dessous
ou composez le 04 91 33 87 35
Veuillez préciser votre demande
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide