COMMANDER NOTRE DVD
Ce champ est invalide

Actualités sociales - Accueil et accompagnement des enfants handicapés

Education et de scolarisation des enfants en situation de handicap

Publié le 9 juin 2015, le rapport de l’UNICEF interpelle le gouvernement français sur l’application de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, notamment en matière d’éducation et de scolarisation des enfants en situation de handicap.

Alors que la loi de 2005, prévoyait une école inclusive et une scolarisation pour chaque enfant en situation de handicap la plus proche de son domicile, l'UNICEF dresse un constat alarmant «20000 enfants en situation de handicap ne sont pas scolarisés » et « 80% des enfants autistes seraient non scolarisés[1]».

«Malgré des initiatives multiples, beaucoup trop d’enfants restent encore sur le seuil des établissements scolaires ou même d’établissements spécialisés, sans solution éducative. »

En effet, le rapport souligne que les acteurs associatifs sont « les témoins de parcours encore trop chaotiques pour beaucoup d’enfants : manque de dépistage précoce, temps d’attente et de réponse trop longs, (…) insuffisance de lieux d’accueil, difficultés de coordination et d’articulation entre les acteurs du milieu sanitaire et ceux du médico-social, temps de scolarisation partiel, accompagnement précaire ou inadapté, ruptures de parcours, (…).»

Selon le ministère de l'Éducation Nationale, « 260 000 élèves handicapés étaient inscrits dans un établissement classique à la rentrée 2014, soit le double par rapport à 2006. La création, en 2013, du Plan d'Accompagnement Personnalisé (PAP) visant à aider les élèves présentant des difficultés scolaires en lien avec des troubles de l'apprentissage est mise en valeur, tout comme la meilleure définition du Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS)[2]».

Cependant, pour l'UNICEF, l'évolution n'est pas suffisante. Elle préconise ainsi plusieurs pistes à approfondir, notamment « instaurer des passerelles entre les différents systèmes de prise en charge et d'accompagnement des enfants en situation de handicap afin d'introduire plus de souplesse administrative et de fluidité dans les parcours » ou encore de « reconnaître, par des mesures concrètes, un droit au répit pour les familles ».

Il est ainsi recommandé à l'État « de prendre toutes les mesures nécessaires pour veiller à ce que la législation prévoyant l'accès à l'éducation soit mise en œuvre ».

Offre d’accueil et d’accompagnement département de l'Hérault

Le Languedoc-Roussillon, plus particulièrement le département de l’Hérault connait un retard en termes d’offre d’accueil et d’accompagnement.

«Ce retard - historique- conjugué à la pression démographique récente et à l’amélioration du dépistage ont retardé le rattrapage. Ainsi, dans l’Hérault, 93 enfants ont été déclarés en situation critique. Plus de la moitié de ces enfants sont atteints de troubles du spectre autistiques ».

Ségolène Neuville secrétaire d’état chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, auprès de la ministre des affaires sociales de la santé et des droits des femmes a demandé à l’Agence Régionale de la Santé du Languedoc-Roussillon de travailler avec la Maison Départementale des Personnes Handicapées de l’Hérault, les associations ainsi que les familles sur des créations de places pour enfants handicapés.

«Cette décision est inédite à deux titres. Les moyens dégagés sont exceptionnels : 3,8 millions d’euros dont 1,23 millions notifiés par la secrétaire d’État au titre du 3ème  Plan Autisme. Par ailleurs, pour répondre rapidement aux besoins des familles, elle se concrétise par des ouvertures de places dans des structures déjà existantes fléchées sur les enfants en situation critiques».

Ségolène Neuville remercie ainsi «tous les acteurs qui ont œuvré collectivement à la création rapide, dès la rentrée 2015, de places pour accompagner 63 enfants en situation critique du département de l’Hérault. Au niveau national, la circulaire budgétaire 2015 demande à toutes les ARS de mettre en place des solutions pour répondre aux situations critiques3».

 

 

 


[1] http://www.faire-face.fr/2015/06/09/enfants-handicapes-ecole-unicef/

[2] http://informations.handicap.fr/art-rapport-scolarisation-handicap-853-7778.php

http://www.social-sante.gouv.fr/actualite-presse,42/communiques,2322/segolene-neuville-annonce-la,17938.html




Vous souhaitez nous contacter pour un préjudice corporel, cliquez ici